Vipassana en Birmanie, les différentes écoles

La méditation est une pratique profondément ancrée dans la vie sociale en Birmanie.

La compréhension juste du Dhamma prône la valeur et l’importance de la méditation plutôt que celle des rituels ou des offrandes méritoires.

Comme dans plusieurs pays Bouddhistes voisins, une grande majorité d’individus deviennent moines (novices) à une époque de leur vie (souvent très jeunes) ne serait ce que pour une courte période et accèdent ainsi à l’enseignement des ou d’une technique de méditation de grande valeur.

A cette coutume correspond le foisonnement de multiples monastères et centres de méditation et donc de différentes écoles ou tendances toutes basées sur les enseignements fort complets du Bouddha, sachant qu’il a enseigné pendant plus de 45 ans et qu’il avait la faculté de donner un enseignement ciblé et adapté à chaque personne. Cela peut parfois rendre le Yogi (Yogui en Sanskrit et dans le contexte Indien signifie une personne qui pratique le Yoga alors que en Birmanie et en Pali le terme s’adresse au laïques pratiquant de méditation) confus lorsque confronté à la vastitude des Sutthas (enseignements)

Voici quelques unes des écoles majeures :

Voici quelques unes des écoles majeures :

7. Sayagyi  U Ba Kin

Sommaire de l’article : Les différentes traditions de la Méditation Vipassana

Présente les différentes traditions de Méditation Vipassana