Vipassana des Forêts Birmanes

Par Daniel Genton

Dans le contexte de réveil spirituel contemporain parfois assimilé ou confondu à tort ou à raison avec le mouvement « New Age », le terme « Vipassana » semble ressortir comme désignant une forme de méditation très populaire et également une des plus fidèle à ce que le Bouddha enseignait, il y a deux milles cinq cent ans.

L’aspect littéralement méthodique et scientifique du Vipassana semble être concrètement ce que le Bouddha ait apporté de nouveau de révolutionnaire et de libérateur aux techniques de méditations déjà existantes. Ceci dans le sens ou le Vipassana conduit à la libération totale et au-delà des états d’extase ou de grâces spirituelles atteignables avec les techniques de méditations pré-existantes…

Néanmoins actuellement le terme Vipassana semble être plus facilement assimilé à toute démarche qui, de près ou de loin implique une attitude d’attention consciente ; voire même de manière plus libre, à des groupes de méditation d’obédience Bouddhiste sans lien ni même mention de (des) la technique de Vipassana effective.

2. Vipassana selon S.N Goenka

Sommaire de l’article : Les différentes traditions de Vipassana

Présente les différentes traditions de Méditation Vipassana